Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ensemble scolaire Sainte-Clotilde
Amiens centre
Ensemble scolaire Sainte-Clotilde - Amiens centre
menu

La relation pédagogique

Pour nous  ce qui compte, c’est une relation pédagogique qui  considère l’enfant, le jeune  dans  toutes ses  dimensions et qui donne  le temps nécessaire à la croissance et à l’apprentissage.

Dès les premières écoles, les Ursulines étaient attachées à une diversité  des approches pédagogiques : il y avait plusieurs types de «leçons» pour la lecture, l’écriture, l’orthographe, le calcul...

Aujourd’hui, plus que  jamais,  place à la créativité et à la pédagogie différenciée !

« C’est le jugement et la raison que nous devons tendre  à former ! » (Ursuline, 1917)

 

La pédagogie des  Ursulines  s’est  toujours appuyée sur deux principes  fondamentaux : le désir et l’action, y compris chez  l’adulte. « Osez partager  vos questionnements, vos découvertes  et vos questions  avec vos élèves mais aussi avec vos collègues. Enseigner non seulement avec des paroles mais beaucoup plus avec les faits. » (Ursuline, 1597)

Cela suppose une certaine exigence relationnelle. Ainsi les écrits de sainte Angèle nous invitent à :

- Connaître chacun.

-Porter sur l’élève un regard  positif.

-Accepter l’autre tel qu’il est.

-Tenir compte du caractère.

 

Et donc cela met en œuvre  :

 L’ouverture à tous, ouverture à la différence.
Une écoute bienveillante, une relation vraie, des contacts individuels   réguliers.  Le  jeune   se  voit  dans  le  regard qu’on porte sur lui. Le regard de l’éducateur sur l’élève est donc déterminant pour lui permettre d’avancer  et de se construire.
Un accompagnement patient qui  n’émet  pas  le jugement définitif, qui n’humilie jamais, qui ouvre le regard sur l’avenir.
 Le développement de  la capacité à vivre en  groupe : groupe classe, sentiment d’appartenance à un établissement, à une communauté.

Accueillir :

Accueillir un élève dans un réseau méricien c’est croire à l’importance de la relation

à établir avec cet élève. La tradition des Ursulines met en valeur les qualités de la personne (ténacité, autonomie, curiosité, goût de l’effort...) et permet une réelle qualité de communication qui favorise l’épanouissement du jeune.

La transdisciplinarité :

S’il est important de reconnaître que chaque discipline donne une clé de lecture de notre monde.

Pour aider le jeune à comprendre l’univers dans lequel il évolue, nous mettons à sa disposition des savoirs de notre temps en croisant les approches disciplinaires.